Chercher parmi nos 1600 références : Catalogue Promos Primeurs 2019 Château Dudon Abatilles A l'unité Vins BIO HVE Nouveautés Cours de dégustation

Vieillissement du vin : nos 7 conseils

Publié le : 02/10/2019 15:41:57
Catégories : Conseils

Vieillissement du vin : nos 7 conseils
Vous ne possédez pas la cave idéale ? Aucun problème : il est tout de même possible de faire vieillir vos précieux flacons.

Vieillissement du vin : définition

C’est la période pendant laquelle le vin est conservé en cave et où il passe par différentes étapes. Le vin évolue dès qu’il est mis en bouteille. Il est d’abord jeune, puis il mûrit jusqu’à atteindre son apogée, avant enfin de passer dans sa phase de déclin. La durée des différentes étapes dépend du type de vin. Certains vins atteignent leur apogée en 2 ou 3 ans, d’autres en plus de 20 ans. Lors du vieillissement en bouteille, la couleur évolue : pour les vins rouges, la robe réduit en intensité et tend vers un rouge brique puis tuilé.

Voici notre plus vieux flacon : Château Gruaud Larose 1964

évolution du vin

Source : maltetraisin.wordpress.com

Le vieillissement du vin varie selon 7 facteurs : 

  1. la qualité du vin
  2. Garder ses flacons à l'horizontale
  3. La température
  4. l'humidité
  5. la lumière
  6. les odeurs
  7. le choix de la cave

Voici donc 7 conseils pour optimiser la conservation et le vieillissement de vos vins.

Conseil n°1 : bien choisir son vin

Si vous souhaitez conserver un vin quelques années, il est important de bien choisir son vin.

La qualité du vin dépend de 3 facteurs : sa richesse olfactive, ses qualités organoleptiques (acidité, tanins, …), sa concentration en matière. Un vin riche, puissant et concentré possédera un potentiel de garde plus grand qu’un vin fruité, léger avec une dominance de ses arômes primaires.

Conseil n°2 : Stocker ses bouteilles à l'horizontale

Afin que le bouchon ne s'altère pas, le vin doit rester en contact avec le vin pour qu'il ne s'assèche pas et afin d'éviter qu'il ne se "resserre" et donc que le liquide entre en contact avec l'air.

Conseil n°3 : la température est primordiale

La température de vieillissement des vins est effectivement primordiale, elle doit être située idéalement entre 10 et 14°C. Plus la température monte, plus le vin évolue et vieilli vite.

Cave

Mais plus que la température elle-même, c'est la variation de température qui est importante. Les variations brutales de température sont très négatives pour le vin : si la température augmente de façon douce l'été ou baisse lentement l'hiver, cela n'altérera pas la qualité du vin. Cela permettra au vin d'évoluer doucement et de se conserver plus facilement dans le temps.

Conseil n°4 : le taux d'humidité doit être supérieur à 70%

Alors qu’il est un élément fondamental du vieillissement du vin, le taux d’humidité est très souvent négligé par les consommateurs de vins, et notamment de vieux vins : le taux d’humidité doit être supérieur à 70%.

Une cave trop sèche est catastrophique pour les bouteilles de vins : les bouchons sèchent, le vin s’évapore et le niveau descend, ce qui provoque une oxydation prématurée. Attention, un taux d'humidité trop haut peut détériorer les étiquettes.

 bouchon

Un hygromètre est donc un instrument indispensable à installer dans sa cave.

Conseil n°5 : votre vin doit être le plus possible dans l'obscurité

Trop de lumière peut se révéler très néfaste pour le vin et son vieillissement.

Si une exposition brève à la lumière n’a jamais détruit un vin, il faut tout de même veiller à protéger les bouteilles des excès de lumière si vous comptez les faire vieillir quelques années. En effet, l’exposition à la lumière a des conséquences très marquées sur le vin comme une oxydation prématurée.

L’idéal est d’installer dans votre cave des ampoules à basse consommation, qui dégagent peu de chaleur, et si c’est possible gardez-les bien à l’abri dans des caisses en bois.

C’est pour cette raison que certains producteurs les emballent dans du papier de soie.

Conseil n°6 : attention aux mauvaises odeurs

Ce facteur est souvent sous-estimé mais le vin en bouteille capte les odeurs : il est donc primordial d’éviter de conserver vos vins proche d’une source d’odeurs négatives (mazout, carton, …).

En effet l'évolution du vin passe aussi par l'évolution du bouchon qui, s'il s'imprègne de mauvaise odeur, transmet ce goût dans le vin. Pour éviter une odeur de renfermé il faut donc que l'air circule et soit bien ventilé.

Conseil n°7 : bien choisir sa cave

Ce choix est dicté par l'ensemble des conseils précédents. En effet, votre cave idéale doit respecter l'ensemble des critères suivants :

  1. une température entre 10 et 14°C
  2. une taux d'humidité entre 70 et 75%
  3. obscurité quasi-permanente avec un éclairage basse-consommation
  4. à l'abri des mauvaises odeurs

Ces critères sont valables quelque soit la cave choisie, qu'est soit traditionnelle ou type "armoire réfrigérée".

Attention pour les armoires réfrigérées, il existe des caves de vieillissement ou de service. Pour faire vieillir vos vins, choisissez bien sûr les caves de vieillissement, en privilégiant celles qui se régulent automatiquement. Les caves de service servent uniquement à conserver les vins sur de courtes périodes.